swadrii.com
ORELC
ORELC
Outils & Ressources pour l'Exploitation de la Langue Comorienne
Rechercher
Derniers ajouts
Ajouter un texte
Comment ajouter votre texte ?
C'est très simple, il suffit d'envoyer votre document (et/ou ses illustrations) en P.J par mail à: contact.orelc@swadrii.com ou cliquer ICI

Les documents n'ayant pas d'AUTEUR, GENRE, TITRE, et DATE ne pourront pas être traités.

Proverbe

Ya hanɗa. Ahmed Daniel-Café, et ORELC

Mtama Mungu, kalatsiha. 
Celui qui a confiance en Dieu n’est jamais perdant.
 
Haraka kena ɓaraka. 
« la rapidité ne procure aucune chance ».
Rien ne sert de courir
 
Rahisi ɗe yamua mpisi. 
C’est le bon marché qui a tué le cuisinier.
 
Mbapvi ha mbapvi, kanga udjaya. 
« Petit à petit le panier se remplit ».
Petit à petit l'oiseau fait son nid.
 
Shintru msikiyo. 
« Une chose dépend de son entretien ». 
Pour pouvoir garder un objet en bon état tout dépend de la façon de l’entretenir.

Mdru kadji hula miwa n'orema ngoma. 
« Personne ne sait manger des cannes à sucres tout en tapant du tambour ».
On ne peut pas faire deux choses à la fois.
 
Iyo ɗe ingwe, nyombe ya unyuma. 
« Ce n’est que la corde, la vache est derrière. » 
Si on voit la corde c’est que la vache suit derrière.
 
Mdri mwema kawuhomo msiruni. 
« Un bon bois ne reste pas longtemps dans la forêt ».
 
Mahaba ɗalao djema. 
« L’amour est un bon remède »
 
Mndru kadjitso raha yedja renɗa. 
« Personne ne doit regretter avant d'avoir agit ».

Vale vuliyo lidudja ɗe vahano mlango uliyo. 
« Là où il y a les vagues, se trouve la porte. » 
C'est en affrontant les problèmes qu'on trouve les solutions.

Kayiri hula haraka raha na urongowa haraka. 
« Mieux vaut manger rapidement que parler trop vite ».
Vaut mieux se servir de sa bouche pour bien parler que s'en servir pour bien manger.

Makopo adjali ya duka. 
« Le crédit est un danger pour une boutique ».
 
Ko male male yatsona ntsa. 
« Aucune longueur n'a point d'extrémité ». 
Toutes choses ont une fin.
Proverbes recueillis par ORELC, et extrait de LA SAGESSE POPULAIRE DE L'ÎLE D'ANJOUAN (COMORES) de Ahmed Daniel-Café Komedit