Poésie

Mwana. IDRIS ABDOU HOUSSEINI

Image ORELC

Mwana tsi wa mdzima narihime ɓamɓa
Rimwandze rimwandzize yatsihue daɓa
Maesha mema rimtumie yatsidjohiɓa
Likoli, shiyoni yenɗe ha mahaɓa
Kweli mdzo mdziro sha tsi haɓa
Utsilemewe rwaya ɓo mɓaɓa
Djitihadi fanya ulekeze yaho nasaɓa
Mauɗu wehifa utsidjohuma shaɓa
Mdzadze we nɗo mwinyi hwamɓa
Mezi shenɗa ya ndroso pvo watsuvuna mswiɓa
Mngu hahwauni mwangalie yatsifungwa hamɓa
Nvuyu zahaho zitsidjohenɗa djaɓa

Huhundru elulu ɗahoni ye nɗo twamaya
Shiwe sha nguzo shohimisa zemilia
Mwana hindru shandza shomelea
Suɓiria n’eberamu meso itsopepea
Zingara utsiledjeze pvo uhezo nfiya
Umasikini uhushaɓashi tso umiya
Utoshehe nisho Mngu yahuruzukia
Ba riziki ya mkana moyo kehisa ngudjohuwania
Mwana weɓasauha âkili hundjia
Djikomee umaruhe uweshel’owahuzaya
Watsuha ntsapve ili ukaye dj'eleɓea
Radhi ngodjoihundra yo huɓalia
Shanamboɗa, nkonyo ndzima narihime nɗ’emwana
Yayepveye irandzi ye mbona
Ritsimhusumie, narimwandze heni namna
Ndjema zahahe ha sontsi, rike na moyo reziona

Quelques éclaircissement de l'auteur
Variétée : shiNgazidja ◼
ɓamɓa : ensemble
hahwauni (hwauni) : épargner
djaɓa (pombono) : pour rien
uhushaɓashi (ushaɓashi) : poursuivre
irandzi (mgala) : piège
shiwe : cale
weɓasauha (uɓasahua; usunguha; usidjaya) : croître; grandir; se développer
Ritsimhusumie (uhusumia) : torturer
Idris Abdou Housseini, natif de Grande Comore - Tsinimwapanga Domba. Étudiant en Réseau Télécom et Poète-Slameur.
Ɓ se prononce comme ɓirika. Implosif, se prononce en inspirant l'air
Ɗ comme ɗuli. Implosif, se prononce en inspirant l'air
C comme caoutchouc
E comme vérité
U comme hibou
H comme en anglais Hello
R comme en espagnole Pero
S toujours comme Se
DH comme en anglais This
DR comme en anglais Dream
Ny comme Araignée
Pv comme en esppagnole Saber (entre "v" et "b")
Sh comme Chat
Th comme en anglais Thank you
Tr comme en anglais Tree

Les suites de voyelles
Toutes les suites de voyelles doivent être prononcées.
ai, ea, ia, io se prononcent a(y)i, e(y)a, i(y)a, i(y)o, avec un Y intervocalique comme dans maïs

ao, eu, ua se prononcent a(w)o, e(w)u, u(w)a, avec un W intervocalique comme dans baobab

Les voyelles nasalisées
â, ê, î, ô, û se prononcent an, en, in, on, un
Poésie